Propositions

Comment davantage s’impliquer dans la vie du musée ? 1

Arguments

  • Profil de Lullulle

    Lullulle Contre

    18 octobre 2016 21:10

    Lié à la proposition : Faire son service civique au musée

    Le service civique doit rester une démarche volontaire... Comme tout système, il est déjà en train d'être détourné. D'une ouverture pour s'engager vers les autres et découvrir un milieu, c'est déjà fortement en train de devenir un vivier d'emploi déguisé. Les services civiques actuels sont de plus en plus nombreux à être Bac +5 avec une voie déjà déterminée, présent par défaut pour se faire une expérience et ne pas pointer chez Pole. En particulier dans le milieu culturel, qui est l'un des premiers où l'embauche est nécessaire mais les moyens n'y sont pas donnés. Qu'il y ait des services civiques en musée, oui, ponctuellement, mais veillons à ne pas pervertir et sur-abuser de ce statut...

    7
  • Profil de Lullulle

    Lullulle Contre

    15 novembre 2016 21:09

    Lié à la proposition : Faire son service civique au musée

    Assez navrée de voir le nombre de votes "pour", ce serait au moins intéressant d'en connaître les arguments... et de savoir si les votants se posent la question de ce qu'est réellement le service civique pour les jeunes en 2016....

    0
  • Profil de Lullulle

    Favorable à des actions dans les quartiers entre autres, il existe déjà des dispositifs encourageants pour les établissements de santé notamment (Culture et santé). Je pense qu'il peut y avoir une forte barrière mentale qui fait obstacle à la venue des publics "des quartiers" dans les musées, qui plus est, il s'agit d'un public qui se voit toujours affublé d'une étiquette, que ce soit à l'école, dans toutes les démarches de la vie courante etc. Même le monde des musées leur en colle une : "publics du champs social". C'est peut-être au monde des musées de faire un pas "géographique" et de mettre les pieds dans les quartiers. La relation pourrait ainsi démarrer sur des bases plus encourageantes. Et il y a beaucoup de richesses culturelles dans ces quartiers qui ne demandent qu'à être partagées...

    4
  • Profil de Lullulle

    Elargir ce genre d'arguments à tous : le toucher est un sens pour tous alors pourquoi considérer que ce genre de dispositif ne doit être envisagé que pour les enfants ? Je pense en particulier aux collections archéologiques : tessons, fragments (ou reproductions) pourraient permettre une appréhension "physique" de ce patrimoine, souvent affaire d'artisanat, de technique où si la vue est importante, le toucher est une composante essentielle assez peu exploitée

    1
  • Profil de Lullulle

    Lullulle Pour

    17 octobre 2016 21:00

    Lié à la proposition : Ouvrir aux bons horaires

    Les "bons" horaires sont peut-être très difficiles à définir mais je suis complètement d'accord sur le fond du propos, sur la forme c'est plus mitigé. Des possibilités d'horaires plus tardifs pour les actifs ne seraient pas une mauvaise chose et puis l'atmosphère lorsque l'on se ballade en soirée dans un musée est complètement différente (ex : la nuit des musées). Peut-être pas applicable facilement, mais pourquoi ne pas expérimenter un ou deux soirs par semaine ? J'avoue me faire la même réflexion concernant les bibliothèques... Lorsque l'on travaille, on peut aussi avoir envie de se détendre "culturellement" après une journée de travail...

    2

Votes